11 juillet 2008

le violoniste

Il a les cheveux très noirs en bataille, les boucles dessinant des cercles tout autour de sa tête. La silhouette fine et presque effeminée est cadrée par des épaules assez étroites. Au beau milieu de son visage merveilleux trône un nez brisé par ses yeux si sombres, dont on ne distingue pas la pupille de l'iris ; son regard épouse toute chose avec une douceur enfantine et amoureuse. Il regarde les femmes comme il caresse les notes, avec charme et pétillement. Son sourire n'a d'égal que le Bonheur. Pas de parfum, une simple sensation de bien-être qui éclot autour de sa personne comme une fleur au printemps.

Posté par gastonette à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le violoniste

Nouveau commentaire